Coordonnées

  • 2 Boulevard Industriel 76270 NEUFCHATEL EN BRAY
    2 Boulevard Industriel
    76270 NEUFCHATEL EN BRAY
  • Tél : 0232970147

Petites annonces

Vidéos

Télécharger la fiche

Entretenir le pelage avec des shampoings secs

Brosser son chien ou son chat est relativement facile et la plupart des propriétaires le font volontiers. En revanche, lui faire prendre un bain peut se révéler plus problématique. Lorsque le moment est venu, on trouve facilement toute sorte de prétexte pour repousser la corvée au lendemain : « mon chat a horreur de l’eau », « mon chien est trop lourd pour être porté dans la baignoire », « la douche est trop petite », « je n’ai pas le temps de nettoyer la salle de bains après », « il fait trop froid pour doucher le chien dehors »… Un bon shampoing est pourtant indispensable pour nettoyer entièrement le pelage et éliminer les impuretés qui se sont accumulées à la surface de la peau. Heureusement, il existe maintenant une alternative aux shampoings humides : les shampoings secs (en poudre, en mousse ou en liquide) qui ne nécessitent pas de mouiller puis de rincer le pelage.

Quelles sont les propriétés des shampoings secs ?

Comme les shampoings traditionnels humides, les shampoings secs ont différents objectifs.

  • Les shampoings « physiologiques » sont des shampoings classiques : ils éliminent les saletés et les squames, donnent brillance et volume aux poils et laissent une bonne odeur de propre.

  • Les shampoings « traitants » contiennent des principes actifs adaptés aux différents problèmes cutanés que peuvent rencontrer les animaux de compagnie : actifs hydratants pour renforcer la barrière cutanée des peaux sèches, actifs absorbants pour éliminer l’excès de sébum des peaux grasses, actifs apaisants pour atténuer les démangeaisons, actifs antimicrobiens pour purifier les peaux sujettes aux infections, etc.

Contrairement aux shampoings traditionnels, les shampoings secs n’ont pas besoin de respecter un temps de pause (généralement de quelques minutes), pour être efficaces. C’est très appréciable chez les animaux peu coopératifs, et en particulier les chats !

À qui sont-ils destinés ?

Les shampoings secs sont idéals pour les animaux frileux en hiver, ceux qui n’aiment pas l’eau, les malades chez lesquels le bain est contre-indiqué, pour habituer en douceur les jeunes animaux à un toilettage régulier (à partir de l’âge de 2 mois), en voyage, en alternance avec un shampoing traditionnel, etc. Ils permettent également de ne nettoyer qu’une partie du corps : certains vétérinaires les conseillent aux animaux fraîchement opérés dont la cicatrice ne doit pas être mouillée.

Avant d’utiliser un shampoing sec, pensez toujours à lire soigneusement la notice pour vérifier qu’il est bien adapté à l’espèce, à l’âge, au type de poil et à la peau de votre animal.

Remarque : même si, en théorie, tous les chiens et chats peuvent être lavés avec un shampoing sec, sans aucune contre-indication, en pratique mieux vaut prendre l’avis de votre vétérinaire si votre animal présente une affection cutanée chronique.

Comment utiliser un shampoing sec ?

Comme avec un shampoing humide traditionnel, commencez par brosser soigneusement les poils, voire les démêler s’ils sont longs, pour assurer une répartition homogène du produit. Placez-vous ensuite sur le côté ou l’arrière de l’animal. Si cela est nécessaire, un aide peut éventuellement se placer à sa tête. Dans tous les cas, il faut éviter de mettre du shampoing dans les yeux, les oreilles ou le nez du chien/chat et les vôtres !

Avec un shampoing sec en poudre, saupoudrez généreusement le produit sur le pelage à rebrousse-poil. Faites ensuite pénétrer le produit jusqu’à la peau en frictionnant énergiquement. Puis brossez dans le sens du poil pour éliminer l’excès de produit et les saletés.

Pour un shampoing sec en mousse, secouez le flacon pompe et vaporisez la mousse sur le pelage de l’animal, puis massez à rebrousse-poil pour que la mousse entre en contact avec la peau. Laissez sécher naturellement et brossez ensuite dans le sens du poil pour enlever les saletés. Certains chats n’apprécient pas une pulvérisation « directe ». Mieux vaut alors mettre le produit dans ses mains ou sur un gant et appliquer ensuite la mousse en massant le chat.

Le shampoing liquide se présente en spray et s’applique comme une mousse : appliquez généreusement le produit sur l’animal et laissez sécher naturellement. Un bon brossage permet d’éliminer les saletés.

Même si ce n’est pas une obligation, il est possible de laisser agir le shampoing sec quelques minutes avant de brosser l’animal. Comme le poil n’est pas mouillé, on peut même le sortir pendant ce temps…

Remarque : l’utilisation d’un shampoing sec ne garantit pas pour autant une pièce impeccable après l’opération, surtout avec un produit en poudre ! Il est préférable de placer l’animal sur une serviette ou un drap (selon sa taille). Le nettoyage de la pièce en sera facilité puisqu’il suffira de secouer le linge par la fenêtre ou de le passer dans la machine à laver.

Comme pour tous les produits d’hygiène, votre chien ou votre chat peut présenter une allergie à l’un des constituants du shampoing à sec. Si des démangeaisons ou des troubles cutanés (rougeur…) apparaissent après l’application, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire. De même, consultez un médecin si de telles lésions apparaissent sur vos mains.

À quel rythme peut-on utiliser les shampoings secs ?

S’il s’agit d’un shampoing traitant, prescrit dans le cadre d’un protocole de soins par le vétérinaire, il convient bien sûr de se conformer strictement à l’ordonnance et de respecter la fréquence indiquée. Sinon, l’espacement des shampoings varie selon le mode de vie de l’animal. Trois ou quatre shampoings par an conviennent à la majorité des animaux, mais si cela est nécessaire, ils peuvent être répétés jusqu’à deux fois par semaine sans inconvénient.

Vous pouvez facilement trouver sur Internet des recettes maison de shampoing sec à faire vous-même, généralement à base de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles. Soyez particulièrement attentif à la qualité et à l’absence de toxicité des produits que vous utilisez lors de la préparation.